Laure Milan Forum :: Lokua Kanza

Laure Milan Forum - Forum officiel de Laure Milan l'artiste Soul que le R&B attendait.


 

 RechercherRechercher   MembresMembres   Carte des MembresCarte des Membres   Album PhotosAlbum Photo   Livre d'OrLivre d'Or   S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil   ConnexionConnexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés

Raffraichir la page !

Documento sin título
 
Lokua Kanza

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Laure Milan Forum Index du Forum -> Musique -> Artiste à découvrir
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

ptitementhe
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1 866

Chanson préférée: Dans mon dos

MessagePosté le: 16/03/2007 15:56:49    Sujet du message: Lokua Kanza Répondre en citant

Je fais une petite présentation de Lokua Kanza qui était hier soir au concert de Laure au Café de la Danse.



Voila la bio de Lokua tiré de son Myspace :

"Rien de démonstratif chez Lokua Kanza. Aucune ostentation. Rien de brutal non plus. L'homme est pudique, d'apparence sereine, semble en apesanteur et d'humeur méditative. Il réserve ses mots, regarde, écoute, sourit, et d'un léger plissement de ses yeux noirs et pénétrants révèle une part conséquente de sa propre vérité : la puissante lumière intérieure qui l'habite et dont les rais transportent tout à trac bonheurs et souffrances, pleurs et rires, doutes et révélations, frayeurs et espérances, révoltes et respect, compassion et, plus que tout... amour. Avec un grand A.

Un oeil dans le rétroviseur : naissance à Bukavu (actuelle RDC, République démocratique du Congo). Le père de Lokua, l’un des premiers Zaïrois à commander un bateau sur le grand fleuve Congo, est issu de l’ethnie Mongo, férue de polyphonies. Sa mère, elle, est native des montagnes du Rwanda, pays réputé pour le raffinement de sa musique de cour. L’un et l’autre le sensibilisent dès ses premiers jours à la beauté des mélodies. Apprentissage du chant dans les églises, exploration de la musique à la radio, la télévision, dans la rue, les clubs, les concerts : « À 13 ans, j’ai vu Miriam Makeba sur scène et c’est ce soir-là que j’ai décidé de devenir chanteur. » Son ami Ray Lema lui offre sa première guitare, l'adolescent fait ses premières apparitions publiques dans des orchestres de rumba zaïroise. Puis part se perfectionner au conservatoire de Kinshasa où il se familiarise avec le solfège, la composition, l'harmonie, l'orchestration et parfait sa connaissance instrumentale. Ses professeurs le disent "brillant", "bosseur", "les oreilles grandes ouvertes" (du jazz à Bach, du rhythm’n blues aux traditions du Continent Noir, des refrains de Bollywood à la pop anglo-saxonne, de la variété française à la bossa-nova, tout le ravit et le passionne), "constamment en quête"... En deux mots : "très doué". Outre les guitares et mandolines (acoustiques et électriques, classiques, traditionnelles ou modernes), Lokua manie en expert la sanza, le piano, les claviers, la basse, les percussions, la flûte. Le jeune homme commence à creuser son sillon tout au long du golfe de Guinée, du Zaïre à la Côte d’Ivoire (il réside deux ans à Abidjan), se révèle dans la formation de la grande chanteuse zaïroise La Reine Abéti.

1984 : fin d'un monde. Lokua s'exile à Paris pour y suivre les cours du guitariste de jazz Pierre Cullaz ( CIM). Rapidement, le multiinstrumentiste mêle sa voix à celle(s) de la communauté musicale africaine, accompagne Ray Lema (il apparaît sur son album « Bwana Zoulou Gang »), Papa Wemba, Sixun, Manu Dibango... L'auteur et compositeur, lui, écrit en quantité pour les uns et les autres et se bâtit peu à peu son propre répertoire. Il donne son premier grand concert parisien en 1992, à l'Olympia, en "vedette américaine" d'Angélique Kidjo.

Lokua Kanza, premier opus personnel, est enregistré fin 1992 et publié un an plus tard. Succès énorme. Début 1994, la presse se dit "fascinée", "sous le choc", "envoûtée", "hallucinée", "revigorée", le barde est devenu star et se voit décerner à Libreville (Gabon), le prix du « Meilleur album africain » aux Africar Music Awards. Signé chez BMG, Lokua assure les avant-spectacles de Jean-Louis Aubert, Patrick Bruel et Youssou N'Dour (il suit le chantre sénégalais en tournée à New York et joue sur son CD « Wommat », réalisé à Dakar) dont, gageure peu commune, il séduit instantanément les publics respectifs que tout semblerait opposer. Dans la foulée, il coproduit avec Stephen Hague (Wet Wet Wet, New Order, Erasure, Jimmy Sommerville), dans les studios britanniques de Peter Gabriel, à Bath, deux séances de ses amis Papa Wemba (« Emotion », pour lequel il reçoit le prix du « Meilleur arrangeur africain ») et Geoffrey Oryema (« Night and day »).

Essai transformé en 1995 avec Wapi Yo, deuxième fabuleuse réussite, album gonflé à bloc de mélopées enchanteresses, trouvailles instrumentales et vocaux sidérants, le tout nappé d'arrangements soyeux. Un réservoir de hits, au premier rang desquels s’inscrivent Shadow dancer et Sallé, qui vaut à Lokua Kanza trois nominations aux 11èmes Victoires de la musique. Suivront quantité de tournées dans le monde entier, du Sénégal à l’Espagne, de l’Allemagne au Canada, du Brésil à Los Angeles. Ponctuées de moments forts : la « Fête à Lokua », en juillet 1996, aux Francofolies de la Rochelle, où notre ami croise le manche avec Catherine Lara, Enzo Enzo, Papa Wemba et Youssou N’Dour ; le festival de Montreux, le même été ; ou le Heineken Festival de Sao Paulo, en 1997, occasion unique de mêler sa voix à celles de Djavan, Al Jarreau et Chico César… Sans oublier diverses autres collaborations : invité sur l’album « Hors saison » de Francis Cabrel (1999), duo avec la chanteuse israélienne Noa (« Noa Now », 2001) et composition d’un titre pour Nana Mouskouri (« Fille du soleil », 2002).

Sur le plan discographique, cinq ans, cependant, s’écouleront avant que l'artiste ne trouve en Universal Jazz France un partenaire susceptible de lui accorder totale confiance, de le laisser gérer comme il l'entend sa propre musique et de rééditer son troisième compact, 3, gravé en 1998 et quasiment passé sous silence suite à de gros défauts de promotion et de distribution. En 2003 paraît Toyébi Té, flamboyante aquarelle chantée sur le ton de la confidence et troisième grosse performance commerciale de Lokua Kanza. Avant de retourner en studio début 2004 pour Plus vivant, le chanteur a de nouveau taillé la route, entre Europe et Afrique, participé à l’aventure « This is our music » aux côtés de Salif Keita, Natalia M. King, Akosh S., Mino Cinélu, Marcio Faraco, et cosigné sur No Format, subdivision d’Universal Jazz, l’élégantissime Toto Bona Lokua en compagnie de Richard Bona et Gérald Toto, trio qui a parcouru les scènes du Nord et du Sud tout au long de l’été.

Le chanteur (guitariste, compositeur, arrangeur, auteur et producteur) Lokua Kanza, troubadour métis de père congolais et de mère rwandaise, installé en France depuis vingt ans, revient au début de 2005 avec Plus vivant, sa cinquième production personnelle - et sa deuxième collaboration avec Universal Music Jazz France. L’oeuvre aboutie d’un grand musicien qui se revendique comme citoyen du monde, artiste sans frontières et créateur transcultures : « Je suis mon propre instinct et celui-là m’a conduit aujourdh’ui à chanter en français. » Exclusivement interprété dans la langue de Verlaine et Rimbaud, le nouvel opus de Lokua offre à la notion de métissage une incarnation pure et incontestable, qui propose une fusion parfaite (c'est-à-dire imperceptible) entre Nord et Sud et recrée à sa manière l’unicité qui fut autrefois celle de nos ancêtres communs. Un disque superbement arrangé, quinze titres interprétés avec un coeur énorme et élaborés en compagnie de valeurs sures telles que les guitaristes Sylvain Luc et Pepe Fely Manuaku (l’un des grands géniteurs et virtuoses de la rumba zaïroise), le bassiste Richard Bona et le batteur Manu Katché, internationalement plus que reconnus, le percussionniste Sola (compagnon de route de Jamiroquaï) et Corneille sur le titre éponyme, proprement bouleversant. "


http://www.myspace.com/kanzalokua

Vous pouvez aussi vister son site officiel http://www.lokua-kanza.com

~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Publicité






MessagePosté le: 16/03/2007 15:56:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Tricky
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2007
Messages: 1 053

Chanson préférée: Pardon

MessagePosté le: 16/03/2007 16:01:44    Sujet du message: Lokua Kanza Répondre en citant

Big Up Big Up Superbe , je l'ai vu en premiere partie de Corneille à L'olympia et il a assuré mais je l'ai connu bien avant grace au duo: "Plus Vivant" ! Big Up

~~~~~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

ptitementhe
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1 866

Chanson préférée: Dans mon dos

MessagePosté le: 16/03/2007 16:03:22    Sujet du message: Lokua Kanza Répondre en citant

Tricky_man a écrit:
Big Up Big Up Superbe , je l'ai vu en premiere partie de Corneille à L'olympia et il a assuré mais je l'ai connu bien avant grace au duo: "Plus Vivant" ! Big Up


C'est clair quel souvenir l'Olympia, je le connaissait que très peut avant, j'avais chercher desepérément son album sans le trouvé, mais après l'Olympia je l'ai commander sur net pour pouvoir écouter ses superbe chansons.

~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Missy
Newsletter

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2007
Messages: 50

Prénom: Sonia
Chanson préférée: Par ici

MessagePosté le: 18/05/2007 09:39:51    Sujet du message: Lokua Kanza Répondre en citant

C'est vrai que le morceau "plus vivant" est super beau mais mon préféré reste "ENVIE D'AVENTURE", il est magniiiiiifiiiiique !!! Merci à Laure de nous avoir permis de voir Lokua qui ne fait pas beaucoup de concerts en France.

~~~~~~~~~~~~~~~~

"Le goudron par terre qui se colle à vos pieds, poussières au fond de l'air qu'on s'épuise à respirer, le désert qui refuse de fleurir... [...] Je vous laisserai ce que je n'aurais jamais voulu trouver, je vous laisserai un bout de mon coeur pour vous en tirer"

Laure, j'adoooooooooooooore !!!
Revenir en haut

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 01:51:38    Sujet du message: Lokua Kanza

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Laure Milan Forum Index du Forum -> Musique -> Artiste à découvrir Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 
Documento sin título
 


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group

Subza theme

Traduction par : phpBB-fr.com


Laure Milan Forum © 2007, 2011 Laure Milan Forum